certificats-absurdes.fr

certificats-absurdes.fr

Dénoncez la charge administrative des médecins

Projet Cocori-Crocodile, par le Collège de Médecine Générale

Né en mars 2023, le projet Cocori-Crocodile vise à redonner du temps médical aux médecins généralistes, en mettant en lumière les trop nombreuses demandes de certificats absurdes qui pèsent sur eux.

Il s’agit d’une version française (cocorico) de l’action « Crocodile bleu » menée en Belgique en janvier 2023 dans le même but.

Les certificats absurdes représentent une charge de travail considérable pour les médecins généralistes, qui ont moins de temps à consacrer au cœur de leur métier. Ces certificats sont source de confusion, de perte de temps, de frustration pour les médecins et pour les patients, et source de dépenses inutiles pour la société.

Notre objectif est de répertorier les certificats absurdes en France, pour tenter de les redéfinir ou de les abolir, afin de redonner du temps médical aux médecins.

Depuis juillet 2023, le site propose également une initiative conjointe avec plusieurs Conseils Départementaux de l’Ordre des Médecins, visant à réduire une à une les demandes abusives avec leur aide. Depuis septembre, nous proposons également une section « Easy Certificat Creator™ » pour que chacun puisse argumenter ses refus devant des demandes abusives.

Sport

La pratique du sport est soumise à examen médical dans certaines situations, variable selon l'âge, le sport pratiqué, l'affiliation du... Lire la suite "Sport"

Travail

Les certificats médicaux sont régulièrement demandés dans le cadre du travail, dont certains sans valeur médicale ajoutée. Quels sont ces... Lire la suite "Travail"

Scolarité et périscolarité

Il est fréquent que les élèves ou parents demandent un certificat médical, dont beaucoup s'avèrent injustifiés, à la demande ou... Lire la suite "Scolarité et périscolarité"

Soins

Les soins sont régulièrement l'occasion de certificats absurdes, sans valeur médicale ajoutée. Leur objectif est d'utiliser les médecins comme contrôleurs... Lire la suite "Soins"

Contrats (assurances, prévoyances…)

Les assureurs privés réclament parfois des certificats médicaux avant signature d'un contrat. L'Ordre National des Médecins a pointé leur illégalité... Lire la suite "Contrats (assurances, prévoyances…)"

Autres partenaires en territoire absurde

Les médecins généralistes sont sollicités au quotidien par des demandes absurdes, voire illégales. Un article dans Le Monde s'en moquait... Lire la suite "Autres partenaires en territoire absurde"

Commander votre tampon

Vous pouvez commander votre tampon chez Le Fabricant de Tampons en cliquant sur ce bouton coloré (vous pourrez changer la couleur du boîtier, de l’encre, choisir un format encadré ou non). Vous pourrez rejoindre les 1073 autres heureux propriétaires (au 1er janvier 2024).

Si vous souhaitez commander auprès de votre revendeur de tampon local ou en ligne, nous mettons également à votre disposition le visuel (ex. tampon Trodat 4911 en 38×14 mm).

(Clic droit sur l’image pour la télécharger)
Tampon au milieu d'une coupe fleurie
Suggestion de présentation (fleurs vendues séparément)

Easy Certificat Creator™

En parallèle d’actions nationales visant à faire disparaître les demandes de certificats absurdes, nous vous proposons sur cette page des modèles de réponses pour certificats que vous jugez injustifiés. Cela permet de remettre au patient un document expliquant votre refus.
Nous ne parlons pas sur cette page de certificats absurdes mais aujourd’hui licites (tels que les certificats d’absence pour enfant malade, arrêts de travail courts, etc.) Pour rappel, vous pouvez également utiliser notre service « Informer l’Ordre des Médecins » si votre CDOM participe à notre initiative.

Pour des demandes de modèles supplémentaires (pour des demandes courantes), n’hésitez pas à utiliser la section commentaire ci-dessous.

    Qui est le demandeur du certificat absurde ?

    Quel type de demande ?

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Quel type de demande ?

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Quel type de demande ?

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Quel type de demande ?

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Quel type de demande ?

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Voici la proposition de certificat, que vous pouvez adapter et partager :

    Pourquoi un crocodile ?

    L’expression « crocodile violet » (Paarse krokodil) est une expression utilisée aux Pays-Bas depuis 2005 pour symboliser une bureaucratie inutile.

    Elle est tirée d’une publicité de 2005 d’une compagnie d’assurance néerlandaise. Dans la vidéo, une mère accompagne sa fille à la piscine pour récupérer une bouée oubliée la veille — un crocodile violet gonflable. Le réceptionniste remet un formulaire à remplir recto-verso et à remettre le lendemain entre 9h et 10h, alors que la bouée est simplement accessible, juste derrière lui.

    L’action “Crocodile Bleu” lancée en Belgique en 2022

    Mené par les jeunes médecins généralistes de la SSM-J (branche jeunes de la SSMG) en collaboration avec le GBO/Cartel, la FAMGB, la FAG-W et avec le soutien du Collège de Médecine Générale, le groupe de travail “Crocodile bleu” veut dénoncer la surcharge administrative liée à ces certificats et attestations inutiles, en y apposant le cachet d’un crocodile bleu. Lancée en Flandre en 2022 par le groupe de pilotage Kafka (Jong Domus, Kartel, BVAS et AADM), l’action de protestation se prolonge désormais en Wallonie et à Bruxelles.

    Confrontés à la même problématique de certificats absurdes en France, nous avons décidé de partager l’initiative.

    La problématique est-elle nouvelle ?

    La question de la rationalisation des certificats médicaux est de plus en plus régulièrement évoquée (ici ou ) par les médecins généralistes, dans un contexte de tension de l’accès aux soins. Néanmoins, elle n’est pas nouvelle : en 1970, un arrêté notait déjà que « la demande de certificats (pour absence scolaire) entraîne une lourde dépense pour le budget social et de grandes pertes de temps pour le corps médical« . En 1977, un article dans Le Monde tournait déjà en dérision certaines demandes de certificats médicaux.

    En 2011, un document réalisé par l’Assurance Maladie, l’Ordre des médecins, les ministères de la santé, de l’économie et du travail rappelait l’importance de limiter les certificats médicaux pour « laisser du temps au médecin pour soigner ses patients ».

    En février 2023, une mission flash a été réalisée sur la simplification administrative, avec des propositions insuffisantes sur les principales mesures que nous évoquons ici : par exemple, la mission flash ne s’est pas « considérée en mesure de formuler une recommandation correspondant à la demande des médecins (…) concernant les absences de courte durée » en raison de l’opposition du patronat ; la confiance n’est pas non plus accordée pour les parents quant à l’autogestion de leurs journées d’absence enfant malade sans certificat. Plusieurs mesures proposées dans cette mission flash sur la simplification administrative n’ont pas vocation à faire gagner du temps médical aux médecins, mais à minimiser le surplus de travail administratif qui sera demandé à travers les différentes évolutions à venir (ordonnance numérique, DMP, etc.)

    A partir de juin 2023, une action est menée par l’équipe de Certificats-absurdes.fr avec certains conseils départementaux de l’Ordre des médecins (cf. page dédiée).

    En juillet 2023, l’Assurance Maladie a rappelé les situations où les certificats médicaux sont justifiés, et l’a diffusé fin septembre 2023 sous forme d’infographie.

    En septembre 2023, l’intersyndicale ReAGJIR a publié un rapport sur la simplification administrative.

    En avril 2024, l’Ordre National des Médecins a publié dans son bulletin n°90 un guide pour savoir quand refuser les certificats. Le détail du tableau est précisé ici pour les mineurs et là pour les majeurs.